Qu’est ce que c’est que ça ?

SPNKmag est un blog de musique au nom imprononçable qui a pour vocation de dénicher les morceaux urbains et alternatifs du moment.

D'ailleurs, toute personne réussissant à prononcer le nom de ce blog se verra remettre en mains propres trente-trois mille deutschmarks ainsi qu'un coupon de réduction pour la piscine municipale de son choix.

une rave à berlin

L’Agenda d’Emi #14

L’Agenda d’Emi est un agenda qui s’éloigne des formats standards. A partir des évènements musicaux qui s’articulent autour de la scène strasbourgeoise, cet agenda est un regard subjectif qui analyse et décrit les soirées underground de la capitale alsacienne. Sous des formes variées allant de la biographie ou la discographie sélective, ou encore la critique musicale, l’Agenda d’Emi explore les mouvements musicaux contemporains de la scène techno et house de Strasbourg.

Depuis plusieurs décennies, Berlin est la capitale mondiale pour tous les amateurs de techno. Certains artistes y vont avec le rêve de signer sur de prestigieux labels ou encore de se produire sur la mythique scène du Berghain. Alors que d’autres y vont tout simplement pour de nouvelles expériences musicales. Malheureusement, tout le monde ne peut pas se permettre de tout plaquer du jour au lendemain pour pouvoir vivre l’expérience des raves berlinoises. Mais rassure-toi, si tu ne peux pas aller à Berlin, c’est Berlin qui viendra à toi.

En effet ce week-end est marqué par le retour de l’association Undeground Feelings au Studio Saglio pour la nouvelle édition des soirées Séquence et après plusieurs mois d’absence. La dernière soirée, dont on vous a parlé, a été marquée par la venue du suédois Henrik Bergqvist pour son tout premier gig en France, et qui depuis n’a cessé de faire parler de lui. Notamment grâce à l’artiste Talabot qui a joué une de ses tracks lors du dernier festival Dekmantel ou encore en se produisant au Panorama Bar à Berlin, aux côtés d’Oskar Offermann, Palm trax et Mr Tophat & Art Alfie.
Une fois de plus, Underground Feelings frappe fort et commence l’année en beauté en invitant les expatriés berlinois, Hinode. Si leur nom ne vous dit encore rien, sachez qu’il se murmure dans les oreilles des diggers les plus chevronnés.

Partis vivre à Berlin il y a quelques années, Matteo Chisari et Mario Resta, de leurs vrais noms, ont quitté leur Italie natale pour une immersion totale dans la culture underground de la capitale allemande. Lassés d’entendre de la musique jugée « commerciale » dans les clubs italiens, ils plaquent tout pour se confronter aux artistes berlinois et montrer de quoi ils sont capables.
Ils commencent à faire parler d’eux en signant en 2011 sur le label berlinois Dasein Records – où est également signé Topper – et sortent leur premier EP éponyme avec trois titres dont Dry et Meteor. D’ores et déjà, ils dévoilent leurs influences musicales ; une techno froide, sombre et brut.

Mais c’est en 2013 qu’Hinode frappe un grand coup et rentre dans la cour des grands avec la sortie sur Monkey Bar de l’EP The Hustlers, co-produit par Patrice Scott ! Sur cet EP, 3 titres signés par le duo, Complex Deep, Preliminal Session et Waiting for the sun. Quant à Patrice Scott, il signe le titre Libations. Cet EP montre une évolution avec des nappes plus douces et plus propices au voyage cosmique mais toujours une techno froide aux influences de dub-techno et aux sonorités raw.
La même année sort l’EP, Punch in the face sur Enlightened Wax et issu d’une collaboration avec un autre expatrié italien, le producteur italien Marieu qui forme la moitié du duo de The analogue Cops.

L’année suivante, les deux italiens fondent leur propre label, Science-Fiction sur lequel ils ont sorti 3 de leur EP. Le label est avant tout un manifeste de leurs influences musicales et qui a pour ambition d’être un ovni dans le monde de la techno. A ce propos, les planètes et l’espace sont une source d’inspiration inépuisable pour eux. Leur propre nom de scène, Hinode, fait référence au nom du satelite consacré à l’observation du soleil. Plusieurs titres et EP font référence à l’espace : le titre Météor, les EP Neptune et Platon sortis en édition limités sur le label et salués par la critique. Cette influence se ressent même à l’écoute de leurs titres : derrière les kicks très marqués, on perçoit des mélodies planantes.

Invités pour un live, le duo s’emparera de leurs machines pour vous emmener avec eux sur leur planète. Néanmoins, les deux compairs se produisent rarement dans les clubs européens, préférant l’atmosphère des clubs berlinois. Telle la comète d’Halley, il ne faudra pas passer à côté.

A leurs côtés, Chill, co-fondateur des soirées Closely est invité pour un set, ainsi que deux des membres d’Underground Feelings, NMSS et Jornd.

Le prix d’entrée est de 7€ avant minuit puis de 9€.

Partagez : 

À voir aussi

  • L’Agenda d’Emi #15
    Alpha 1 Mark Kirkpatrick
  • L’Agenda d’Emi #12
    Najem Sworb à la Kulture