Qu’est ce que c’est que ça ?

SPNKmag est un blog de musique au nom imprononçable qui a pour vocation de dénicher les morceaux urbains et alternatifs du moment.

D'ailleurs, toute personne réussissant à prononcer le nom de ce blog se verra remettre en mains propres trente-trois mille deutschmarks ainsi qu'un coupon de réduction pour la piscine municipale de son choix.

Klub des Loosers @ Laiterie Strasbourg - crédit photo : SPNK mag

Festival des Artefacts 2015 – Klub Des Loosers, Guts, Chill Bump, Doctor flake

Amateurs de hip-hop français, si vous n’avez pas pu vous rendre à la Laiterie vendredi soir pour la troisième soirée du Festival des Artefacts, SPNK mag vous propose une rapide séance de rattrapage.

Chill Bump @ Laiterie Strasbourg - crédit photo : SPNK mag

 

Après un set introductif bien rodé de Doctor Flake pour donner le ton de la soirée, la tension est montée d’un cran avec le duo Chill Bump. Miscellaneous au mic et Bankal à la prod. ont électrisé le public de la Grande Salle. Ce duo pas banal a transmis toute son énergie à travers une prestation explosive. On a adoré le flow précis et acéré du MC dans un parfait anglais (ce dernier a passé sa tendre enfance en Angleterre). Derrière sa MPC Bankal a sublimé les textes du MC avec des beats tout en nuances qui font toute la force et le caractère de ce duo. Sans oublier le petit plus de la fin, lorsque les deux artistes ont revisité quelques classiques du hip-hop made in US, tels que Biggy ou Mos Def. En bref, Chill Bump nous a transporté dans son univers ! Une belle surprise qu’on ne manquera pas de suivre avec attention.

 

Guts @ Laiterie Strasbourg - crédit photo : SPNK mag

C’était ensuite à Guts et son live band de prendre place sur scène. À mi-chemin entre la soul le reggae et le hip-hop aux influences tropicales, le live de Guts réglé au millimètre a fait transparaitre toute l’expérience et le savoir-faire du producteur. Ce beatmaker de l’ombre basé à Ibiza s’est entouré de belles collaborations pour nous offrir un véritable moment privilégié. On fait notamment référence à Leron Thomas chanteur et trompettiste du groupe au talent indéniable.

 

Guts Leron Thomas @ Laiterie Strasbourg - crédit photo : SPNK mag

On relèvera encore une fois l’instrumentation de ce live qui a particulièrement retenu notre attention et qui l’espace de quelques heures nous a fait voyager loin, sous les tropiques. Là tel un chef d’orchestre Guts, a su autant jouer avec le public qu’avec ses acolytes. En clair, ce fut une belle prestation dont on se souviendra.

 

Klub des Loosers @ Laiterie Strasbourg - crédit photo : SPNK mag

Enfin, place à la tête d’affiche Klub Des Loosers pour clore cette troisième soirée des Artefacts consacrée au hip-hop français. Bien que nous connaissions le style singulier de l’artiste, nous avons trouvé la prestation du MC Fuzati quelque peu en dessous des lives qui ont précédés. On aurait apprécié pour cette soirée un final en beauté, mais en lieu et place le rappeur versaillais nous a laissé quelque peu sur notre faim… Malgré un effort de compréhension de notre part, la qualité sonore et la diction pas toujours intelligible du MC a fait passer les textes engagés de ses morceaux en second plan. Ce qui est tout de même dommage pour une fine plume telle que lui. Mais nous sommes surs que les fans de la première heure y ont trouvé leur compte et ont passé un bon moment avec lui.

 

Merci à la Laiterie et au Festival des Artefacts de nous avoir permis d’agrémenter cet article de quelques clichés.

 

Partagez : 

À voir aussi

  • L’Agenda d’Emi x Kitsuné
    Kitsuné
  • A la découverte de Bryson Tiller
    A la découverte de Bryson Tiller

Laissez un commentaire