Qu’est ce que c’est que ça ?

SPNKmag est un blog de musique au nom imprononçable qui a pour vocation de dénicher les morceaux urbains et alternatifs du moment.

D'ailleurs, toute personne réussissant à prononcer le nom de ce blog se verra remettre en mains propres trente-trois mille deutschmarks ainsi qu'un coupon de réduction pour la piscine municipale de son choix.

Alpha 1 Mark Kirkpatrick

L’Agenda d’Emi #15

Cette semaine, l’Agenda d’Emi vous propose une fois de plus de tendre l’oreille vers l’Est à la découverte du label berlinois Fachwerk Records. Invité par le collectif Mercure pour la première édition des soirées HUBBLE ce vendredi 29 janvier au Studio Saglio, cette label night s’annonce des plus réjouissantes.

Le label fête – déjà – sa huitième année d’existence. Après l’avoir dignement célébré avec Boiler Room à Berlin, le label est parti faire la tournée des plus grands clubs européens : du Berghain à Berlin, en passant par la Concrète à Paris, c’est au tour de la capitale européenne de les recevoir.

Et qui de mieux que son fondateur, Mike Dehnert, accompagné de l’un des DJs phare du label, Roman Lindau pour représenter fièrement les valeurs musicales du label.

Créé en 2007, le label Fachwerk Records cherche à briser les carcans traditionnels de la musique underground en prônant l’innovation et l’expérimentation. Leur philosophie musicale est la suivante : « Groove is Central, Bass is Life, Texture and Detail are essential. »

Cette volonté de repousser sans cesse les limites de la musique leur a permis de compter en leur sein de grands artistes tels que Limo ou Sascha Rydell, le 3e pilier du label. Leurs vinyles sont joués par les plus grands noms de la scène européenne : Ben Klock, Marcel Dettman, Len Faki au Berghain ou encore Chris Liebing.

Mené par leur chef de file, Mike Dehnert, l’univers musicale de Fanchwerk records est une techno froide et épurée, assez minimalistes et aux influences raw. On vous laisse en juger par vous-même en découvrant le sets de Roman Lindau et de Mike Dehnert pour Boiler Room à Berlin.

Sur le reste de la line-up, le parisien Eize Baer, co-fondateur du collectif lyonnais Structure sera présent, accompagné de la talentueuse Diane, résidente au club Terminal à Lyon et organisatrice des soirées Cytochrome. Tous deux portent un grand intérêt à la techno expérimentale et vous réserveront probablement un excellent warm-up avant la performance de Mike Dehnert et Roman Lindau. Côté locaux, Robin Dupont, co-fondateur des soirées Mercure sera de la partie aux côtés de Diane et d’Eize Baer.

Le prix d’entrée en caisse du soir est de 15€.

 

L’œuvre ‘Alpha 1′ utilisée comme illustration pour l’article est le travail de l’artiste américain Mark Kirkpatrick. Tous les droits d’auteur lui reviennent.

Partagez : 

À voir aussi

  • L’Agenda d’Emi #14
    une rave à berlin
  • L’Agenda d’Emi #12
    Najem Sworb à la Kulture